H2V, hydrogenium
Innovations

H2V Industry : la mobilité hydrogène au service de la population rurale

La production, la distribution et l’industrie de l’hydrogène sont des secteurs créateurs d’emplois et de métiers qui nécessitent une formation spécifique. H2V INDUSTRY propose déjà des solutions adaptées aux besoins industriels. L’objectif : dispenser la formation spécifique à ces nouveaux métiers.

À raison de 12 000 emplois pour les 5 ans à venir, la filière hydrogène occupera une place importante dans l’économie de nos territoires. Quel est votre rôle dans la formation ?

Lucien Mallet : Notre rôle consiste à mettre en place des formations pour la chaîne des métiers industriels concernés par la production, le transport et la distribution ainsi que toutes les industries de fabrication de composants associés à l’hydrogène. Ces formations seront réalisées en partenariat avec les territoires sur un parc d’activité regroupant une usine de production d’hydrogène, une école d’ingénieurs et des laboratoires. Nous formerons des ingénieurs, des techniciens, du personnel spécifique aux métiers de la maintenance et de la sécurité propres aux besoins de la filière (emplois directs et induits).

Notre plan est précis et établi sur huit mois pour chaque formation alliant théorie et pratique, il comprend plusieurs modules portant sur les apprentissages, les applications de l’hydrogène mais aussi les méthodes de production et la maîtrise des risques. Il y aura également des expériences à réaliser, permettant une mise en situation simulée de la réalité du milieu industriel et chimique.

À qui s’adresseront-elles et où auront-elles lieu ?

L. M. : Elles s’adresseront d’une part au personnel qui rejoindra nos équipes de travail mais aussi aux chercheurs d’emplois liés à la filière hydrogène. Les cursus seront ouverts en fonction de la demande. Ces formations seront dispensées sur chaque territoire où H2V INDUSTRY implantera une usine. Nous commencerons donc par les régions Normandie et Hauts de France suivies rapidement par d’autres régions.

Quel est votre calendrier ?

L. M. : Nous avons un calendrier précis sachant que la date de mise en service de nos premières unités de production massive d’hydrogène est fixée en 2021, nous allons commencer notre recrutement début 2020 et les formations démarreront en septembre de la même année sur une période d’un an.

Avez-vous estimé le coût de votre plan de formation ?

L. M. : Pour nos deux premières usines, soit 400 emplois directs, le budget est estimé à 22 M €. Face à la nécessité de ces formations, 12 000 personnes environ, à l’échelle de la France, il sera utile de créer un Partenariat Public Privé pour financer, réaliser et exploiter les infrastructures d’accueil et de formation.

À très court terme, ce modèle de cluster pourrait s’exporter et nous placer en leader dans l’industrie de production massive d’hydrogène et dans la formation et la sécurité de ces métiers. La France dispose d’une filière d’excellence alliant grands centres de recherche, groupes mondiaux, PME et start up innovantes : c’est une chance.

Au Gouvernement et aux régions de saisir cette opportunité. La volonté politique permettra de placer notre pays à la pointe de la révolution énergétique de l’hydrogène, car de la Chine aux États-Unis, de l’Europe au Japon, les initiatives se multiplient et l’industrie s’organise pour changer d’échelle.

Lucien Mallet est le Fondateur et Président de H2V INDUSTRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *