Loig Chesnais-Girard, Bretagne
Territoires

Loïg Chesnais-Girard : Bretagne, terre d’innovation

Loïg Chesnais-Girard est président de la région Bretagne depuis mai 2017 et la nomination de Jean-Yves le Drian au gouvernement. Engagé depuis longtemps au service de son territoire, il a misé sur l’innovation pour faire de la Bretagne une terre d’avenir.

Ce n’est peut-être pas un hasard si l’innovation et la technologie sont au cœur de l’action de Loïg-Chesnais Girard. L’actuel président de la région Bretagne est né dans les Côtes d’Armor, à Lannion, ville éminemment technologique où de nombreuses innovations ont vu le jour lors du siècle passé. Dans les années 1960, le Centre National d'Études et des Télécommunications y est implanté. C’est à Lannion qu’a eu lieu la première diffusion télévisée transatlantique, c’est également à Lannion qu’ont été inventés le minitel, l’écran plat, les box Internet, ou la fibre optique. Mais l’innovation n’est pas concentrée dans cette seule commune, elle est partout en Bretagne. Depuis plusieurs décennies, la région investit pour innover dans l’agriculture, l’électronique, la filière marine… En 2011, le conseil régional crée et finance Bretagne Développement Innovation (BDI), l’agence régionale de développement économique et d’innovation en entreprises. Cybersécurité, smart grid, énergies marines, numérique dans l’agriculture et l’agroalimentaire, … Les programmes de BDI encouragent les innovations de rupture au service du territoire.

Un programme que Loïg Chesnais-Girard, titulaire d’un DESS Finance d'Entreprise, commence à porter dès 2015, lorsqu’il est nommé premier vice-président délégué à l'économie, l'innovation, l'attractivité par Jean-Yves le Drian, alors président de la région. Dès son élection, en mai 2017, il déclare alors : « Disons le franchement : notre région va changer profondément dans les 10 ans qui viennent. La robotisation, l’intelligence artificielle, l’arrivée de la vente en ligne sur tous les produits, y compris les produits frais, les attentes en matière de bien-être vont bouleverser notre façon de produire et singulièrement dans l’agroalimentaire. Comment ne pas voir aussi l’envie de plus d’écologie, de modes de vie plus respectueux de la planète et des autres, de plus d’énergies vertes, de nouvelles mobilités, de nouvelles formes de tourisme. La vocation de la Bretagne n’est pas de subir toutes ces transformations mais de les anticiper, d’être en pointe dans les réponses à apporter et ainsi les retourner à notre avantage. »

La région Bretagne souhaite structurer l’écosystème économique, et accompagner les entreprises, « qui ne nous attendent pas pour innover ! » selon Loïg Chesnais-Girard. Afin de faire émerger de nouvelles technologies, des solutions inédites et des innovations de rupture, la région encourage les rencontres entre entreprises, universités, centres de recherches, en s’appuyant sur une myriade de start-up locales, très actives sur les questions numériques et environnementales. Une stratégie que la région Bretagne a intitulée la Glaz économie.

« Glaz, c’est un mot breton qui définit la couleur de la mer : le vert, le bleu, le gris, ces trois couleurs mélangées qui se combinent à l’infini, explique Loïg Chesnais-Girard. Glaz représente notre économie, avec le vert de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la transition énergétique, le bleu de l’économie de la mer historique avec la pêche mais aussi toutes les économies maritimes que nous développons de plus en plus, et notamment les biotechs marines et les énergies marines renouvelables, le gris du silicium que nous retrouvons dans nos puces et dans nos technologies de la communication et enfin le gris de la matière grise, de la capacité des hommes et des femmes à inventer leur avenir. Notre ambition est de permettre à des filières de se rencontrer, de se croiser, et à ce croisement de filières, nous avons de nouveaux gisements d’emplois, parce qu’il y a de nouveaux gisements d’innovation.  »

Lire aussi : Bruno Mansuy : la Bretagne, un territoire propice au développement des EnR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *